Associations F.L.A.M.

Tout savoir sur le soutien possible à la langue française maternelle, sur les associations FLAM, et sur les financements possibles pour 2019.

Qu’est-ce qu’une association F.L.A.M. ?

Le dispositif FLAM (Français LAngue Maternelle) vise à soutenir des associations qui proposent à des enfants français établis à l’étranger, dans un contexte extrascolaire, des activités permettant de conserver la pratique du français en tant que langue maternelle et le contact avec les cultures française et francophones.

Depuis 2001, le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et son opérateur, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) soutiennent financièrement la création et l’essor d’associations Français LAngue Maternelle (FLAM) qui favorisent l’apprentissage du français dans un cadre extrascolaire et ludique.

Les associations peuvent ainsi bénéficier de subventions d’appui au fonctionnement au démarrage de leur projet, ainsi que de subventions pour l’organisation de regroupements régionaux d’associations FLAM. L’opérateur désigné par le MEAE pour la gestion administrative du dispositif FLAM est l’ Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE).

En 2018, 45 associations ont pu être subventionnées.

Et pour mieux comprendre, voilà le reportage sur une association FLAM à Dublin réalisé par TV5Monde pour l’émission Destination Francophonie :

Comment obtenir soutien et financement ?

Une enquête réalisée en 2018 par le MEAE et l’AEFE auprès des associations FLAM a fait ressortir une forte demande pour l’accompagnement de projets. Pour y répondre, l’AEFE ouvre, en accord avec son ministère de tutelle, le premier appel à projets (AAP) destiné aux associations FLAM.

La finalité de cet appel à projets est d’accompagner des actions innovantes, mobilisatrices et structurantes pour le réseau international des associations FLAM. Il vient en complément de la campagne de subventions destinée aux associations FLAM. Par exemple : une association d’au moins un an peut solliciter une subvention individuelle de fonctionnement en plus de la participation au présent appel à projets si elle remplit les conditions pour cette subvention individuelle. La somme des deux subventions, individuelle et de projet, ne doit cependant pas excéder 50% du budget de l’association.

Les projets pourront soit être en cours de réalisation, soit suffisamment avancés pour être initiés en septembre 2019.

Quels sont les objectifs de l’appel à projets ?

En conformité avec le cadre pédagogique FLAM, les projets proposés doivent, en tout ou partie, contribuer à :

  • développer des outils ou des méthodes innovantes
  • encourager la création de ressources de type « FLAM »
  • favoriser les projets numériques de type « FLAM »
  • favoriser la visibilité et la mise en réseau des associations FLAM
  • faciliter les coopérations, les échanges et les synergies d’acteurs de terrain

Comment candidater ?

  • Les associations peuvent télécharger le dossier ICI et peuvent s’adresser au poste diplomatique dont elles dépendent pour être accompagnées dans leurs démarches.
  • Une fois complété et signé, le dossier est transmis par courriel ou voie postale au service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’ambassade de France dont dépend l’association, le cas échéant via le poste régional (consulat) compétent. Le poste diplomatique est invité à rencontrer le président de l’association et les référents pour vérifier la conformité des activités proposées.
  • Le poste diplomatique, après contrôle des informations et pièces fournies, formule un avis motivé sur le projet de l’association candidate. Cet avis, obligatoire, pourra être accompagné de commentaires sur les différents aspects renseignés par l’association.
  • Le poste diplomatique transmet par voie électronique les dossiers sélectionnés au service pédagogique de l’AEFE par courriel à : candidatures.associations-flam@aefe.fr .
  • Les dossiers sont examinés par une commission réunissant l’AEFE et le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.
  • À la suite de la commission, les postes diplomatiques sont informés par courrier formel de l’octroi ou du refus de la subvention aux associations de leur pays.

Contenu du dossier

  • Les statuts de l’association et leur traduction en français au besoin, ainsi que la preuve d’enregistrement auprès des autorités locales ou en France, le cas échéant ;
  • La description détaillée du projet et du budget;
  • Le bilan financier de l’association de l’année N-1.
  • Le plan de financement

Conditions de recevabilité

  • Le porteur du projet doit être une association FLAM constitué de droit local ou « loi 1901 », sans but lucratif et existant depuis au moins un an ;
  • L’association doit se consacrer à l’organisation d’activités favorisant la langue et des cultures françaises et francophones, à l’exception des projets visant à créer un établissement scolaire ;
  • Le montant sollicité par projet devra être inclus entre les limites de 500€ et 20 000€ et plafonné à 50% du cout total du projet. De manière exceptionnelle, ce taux est plafonné à 80% pour les petites associations (i.e. : dont le budget global n’excède pas 10 000€) et qui sollicitent une subvention inférieure à 2 000 € au titre du projet ;
  • La somme des différentes subventions de l’AEFE (appel à projets, subvention individuelle, subvention pour les regroupements régionaux) ne peut excéder 20 000€ au total ;
  • Un projet ne peut être récurrent et n’est éligible qu’une fois.

Pour en savoir plus, consulter le Guide administratif et financier

Sont exclus :

  • Les projets situés hors du champ des activités propres à l’enseignement du français langue maternelle ;
  • Les projets pouvant être soutenus au titre des subventions individuelles ou régionales. En revanche, une association éligible au titre des subventions de fonctionnement peut également déposer un projet FLAM ;
  • Les projets déjà subventionnés ou en cours de subventionnement au titre du dispositif de soutien au tissu associatif des Français de l’étranger (STAFE) ;

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

  • Définition précise du besoin et de l’objectif pédagogique visé ;
  • Cohérence et complémentarité du projet avec l’objectif du dispositif FLAM ;
  • Efficacité et adéquation des moyens dévolus ;
  • Nombre de bénéficiaires directs et, le cas échant, indirects, notamment le réseau des associations FLAM) ;
  • Partenaires mobilisés dans la mise en œuvre du projet ;

Calendrier

  • Lancement de l’appel à projets : 18 mars 2019
  • Date limite de transmission des dossiers au Service culturel de l’Ambassade de France du pays où l’association FLAM est située : 26 avril 2019
  • Date limite de transmission des dossiers par le Service culturel à l’AEFE : 17 mai 2019 
  • Date prévisionnelle de la commission de sélection : 20 juin 2019 
  • Transmission des résultats de la commission : juillet 2019 (date indicative)

[Sources: Site http://www.associations-flam.fr]

Anne Boulo

Conseillère consulaire au Vietnam – Conseillère à l’Assemblée des Français de l’Etranger pour l’Asie Océanie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s