COVID 19: Prise en charge immédiate des soins en cas de retour définitif en France

Les expatriés qui reviennent résider en France sans exercer une activité professionnelle entre le 1er mars 2020 et le 30 septembre 2021, c’est-à-dire pendant la période de crise sanitaire liée au Covid-19, bénéficient d’une prise en charge immédiate de leurs soins dès leur arrivée sur le territoire français. Pour connaître les démarches, lisez l’article !

Les expatriés qui reviennent résider en France sans exercer une activité professionnelle entre le 1er mars 2020 et le 30 septembre 2021, c’est-à-dire pendant la période de crise sanitaire liée au Covid-19, bénéficient d’une prise en charge immédiate de leurs soins dès leur arrivée sur le territoire français.

Pour cela, ils doivent adresser à la caisse d’assurance maladie ou à la CGSS de leur résidence ou de leur lieu d’hébergement, par voie postale ou par toute autre voie définie par la caisse (adresse e-mail dédiée, par exemple), le formulaire S1106 « Demande d’ouverture des droits à l’assurance maladie » (PDF) et y joindre les documents suivants :

  • une photocopie de leur carte d’identité ou de leur passeport,
  • un RIB s’il en ont un en leur possession.

Si la personne expatriée est accompagnée d’un ou de plusieurs enfants mineurs à sa charge, elle doit joindre également le formulaire S3705 « Demande de rattachement des enfants mineurs à l’un ou aux deux parents assurés » (PDF).

Si elle est accompagnée d’un conjoint, d’un partenaire pacsé, d’un concubin, ce dernier doit compléter également un formulaire S1106 (PDF) en y joignant un document d’identité ainsi que l’acte de mariage, le certificat de Pacs ou le certificat de concubinage. En l’absence de ces pièces permettant d’attester du lien de parenté, une attestation sur l’honneur est demandée.

Si le conjoint, concubin ou partenaire pacsé est ressortissant d’un État en dehors de l’Union européenne, de l’Espace économique européen (1) et de la Suisse, il convient qu’il transmette également un titre de séjour pour être affilié dans les mêmes conditions que l’expatrié de retour en France.

Si la personne expatriée vient seulement en séjour temporaire en France, elle est prise en charge, selon sa situation personnelle :

(1) Consultez la liste des pays de l’Union européenne et de l’Espace économique européen.

Source cliquez ici

SOS, le secours occasionnel de solidarité

Le dispositif d’aide exceptionnelle lié à la crise du COVID est prolongé.

Résidents français à l’étranger, vous pouvez percevoir un secours occasionnel en cas de perte de revenu dans le cadre d’un dispositif exceptionnel d’aide sociale mis en place par le Ministère de l’Europe et des affaires étrangères. Le gouvernement français a débloqué 50 millions d’euros à cet effet, début avril 2020.Cette mesure est prolongée au premier semestre 2021 dans un premier temps.

Qui peut demander cette aide ?

Toute personne inscrite au registre des Français établis hors de France peut soumettre une première ou nouvelle demande d’aide exceptionnelle, à condition de justifier de pertes de revenus liées à la crise sanitaire.

Cette aide peut être attribuée si vous bénéficiez déjà d’aides publiques locales.

Pour quel montant ?

Continuer à lire … « SOS, le secours occasionnel de solidarité »

Aides sociales à l’étranger

En tant que Français à l’étranger, nous perdons tout accès aux aides sociales auxquelles nous pourrions avoir droit en France. Mais …

Tout d’abord, tout dépend du pays dans lequel vous êtes installés car il se peut que la législation locale permette d’avoir droit à des aides, et…

Il existe des aides sociales pour les Français établis hors de France, sous condition de revenus. Ces aides sont des mesures gracieuses du Ministères de l’Europe et des Affaires Etrangères, et en aucun cas des droits.

Continuer à lire … « Aides sociales à l’étranger »

CFE: nouveaux pays couverts en tiers-payant

La CFE collabore avec Henner en 2018 pour offrir à certains de ses adhérents du Sud Est asiatique le tiers payant hospitalier sur toute la zone.
Ce dispositif s’applique sur tous les pays membres de l’Asean hors Singapour et la Thailande.

Pour qui ?

Continuer à lire … « CFE: nouveaux pays couverts en tiers-payant »